Gaza : visite guidée d’un tunnel du Hamas

Cliquez pour visionner le reportage et lire l'article associé (DR).

Cliquez pour visionner le reportage et lire l’article associé (DR).

Le Hamas a construit depuis des années de nombreux tunnels sous la bande de Gaza allant jusqu’en Israël. Tsahal s’est fixé comme objectif prioritaire de détruire ses souterrains où l’organisation terroriste cachent notamment son arsenal.

Il part de Khan Younès dans le sud de la bande de Gaza et débouche trois kilomètres plus loin, de l’autre côté de la frontière, près du kibboutz Nir-Am. Pour Israël, ce tunnel illustre la menace que les combattants palestiniens font peser sur ses civils. Le point de sortie de celui-ci, dont l’armée israélienne a organisé une visite guidée vendredi pour la presse, a été découvert deux mois avant le début le 8 juillet de l’opération « Bordure protectrice ». Son entrée, dans une serre, a été localisée il y a quelques jours.

Depuis le début du conflit, l’armée affirme en avoir découvert une trentaine, segment d’un impressionnant réseau souterrain où le Hamas dissimule des armes, des ateliers et des centres opérationnels, « le Gaza sous Gaza ». C’est par ces boyaux creusés depuis l’étroite enclave palestinienne que les combattants du Hamas lancent des attaques au coeur d’Israël. Et par l’un de ces souterrains que le tankiste franco-israélien Gilad Shalit avait été transporté à Gaza en 2006 avant d’être libéré cinq ans plus tard en échange de 1.000 prisonniers palestiniens. Le 21 juillet, un des premiers soldats tués dans l’assaut terrestre lancé à Gaza l’a été dans des combats avec un commando du Hamas qui émergeait d’un de ces tunnels.

La suite sur MyTF1 (reportage AFP, TF1, LCI) – 26 juillet 2014.

Publicités
Cet article a été publié dans informations générales. Ajoutez ce permalien à vos favoris.