“Il faut une réforme totale des impôts locaux »

20131206-102722.jpg

Christian Pierret, président de la Fédération des villes moyennes.

C’est le socialiste Christian Pierret qui le dit, et il sait de quoi il parle. Maire de Saint-Dié-des-Vosges, président de la Fédération des villes moyennes (FVM), Christian Pierret est également vice-président du Cercle Colbert pour une nouvelle gestion publique locale, dont je suis président du comité scientifique. Ancien ministre délégué à l’Industrie, il a été vice-président du groupe Accor et président du conseil de surveillance de la Caisse des dépôts et consignations.

Christian Pierret a appelé à une “réforme totale des impôts locaux” lors de la présentation, le 5 décembre, des chiffres de l’Observatoire des finances et de la fiscalité des villes moyennes. La situation financière des collectivités est passée à l’orange et risque de virer au rouge en 2014, s’est-il inquiété. Baisse de l’autofinancement sous l’“effet ciseaux” d’une hausse des charges plus forte que celle des recettes, craintes sur l’investissement en lien avec la baisse des dotations de l’État… Les 220 villes moyennes françaises, dont Saint-Germain-en-Laye, qui regroupent 16 millions d’habitants, soit un quart de la population nationale, connaissent les mêmes problématiques budgétaires que l’ensemble des collectivités locales.

La suite sur « Acteurs Publics »

Publicités
Cet article a été publié dans informations générales. Ajoutez ce permalien à vos favoris.