Le scandale des tutelles, publié ici, repris sur Médiapart

C’est un sujet qui me tient à coeur et ça fait plaisir que « dom9 », blogueur sur Médiapart, ait pensé à reprendre mon article sur le scandale des tutelles, publié ici en 2012. Celui-ci ne faisait en substance que retranscrire les résultats d’une longue enquête conduite par des journalistes de France 3 faisant éclater un vrai scandale, à la fois social et judiciaire : celui des tutelles. Un scandale que le pouvoir et les médias se gardent bien d’évoquer. Curieux…

Je vous renvoie au site Médiapart (une fois n’est pas coutume…) pour la lecture de cet article.

Cliquez sur l'illustration pour lire l'article sur le blog de Médiapart.

Cliquez sur l’illustration pour lire l’article sur le blog de Médiapart.

Merci à J-F Roussel.

Publicités
Cet article a été publié dans Droit, informations générales. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Le scandale des tutelles, publié ici, repris sur Médiapart

  1. Chriostian B dit :

    Apparemment et sauf erreur de ma part, l’auteur de ce blog et JF Roussel sont plutôt
    marqués à droite ?

    Peu importe, mais si tel est le cas, cela prouve bien que la Vraie Démocratie est le seul
    chemin pour le vivre ensemble.
    Oui le système des tutelles est une horreur qui foule aux pieds tous les jours le premier des
    droits de l’homme, et d’autres avec.

    Lié au pouvoir structurel autoritaire de la ‘justice’ des banques, assurances, notaires,
    psychiatres, gériatres, que permet notre constitution et tous les ‘droits’ descendants,
    il permet une faille immense ou s’engouffrent les aigrefins et les salauds de tous bords.

    Il ne peut être renversé que par le courage et le nombre, car cette inhumanité criante
    assourdissante, que nul ‘important ne veut entendre, est un crime contre l’humanité.

    Amicales salutations

    J'aime

  2. Ping : TUTELLE CURATELLE MANDAT DE PROTECTION FUTURE et SOCIETE du RENDEMENT pour le RENDEMENT | tutelle et curatelle

  3. jfroussel2013 dit :

    Merci beaucoup.

    Je vais compléter votre information sur ce sujet dès que possible ; je vous indique que j’ai fait 2 petits films relatifs aux vols commis par l’UDAF 34 et d’autres (des magistrats !!!) dans le cadre de la curatelle 512 de ma tante. dailymotion eric boutarin : les français escroqués par la justice + bande organisée à Montpellier.

    Au plaisir de vous lire.

    Vous pouvez me joindre au 04 79 60 39 20.

    Courtoisement.

    JF ROUSSEL

    J'aime

    • Bonjour, Monsieur Roussel. Puisque ce sujet me tient aussi à coeur, je me permets de saisir l’opportunité de dire quelques mots. Les abus sont-ils des exceptions ? Faut-il faire la part des choses car il y a une demande de protection ? Ce sont de faux problèmes même si la corruption est fréquente et couverte par la Justice de façon généralisée.
      Les scandales aboutissent rarement car tout se résume hypocritement aux erreurs et au surbookage.
      Moi-même victime, je suis allée plus loin dans ma réflexion.
      Je m’explique par une simple comparaison pour comprendre ma position.
      Puisqu’il s’agit de gestion, prenons un salarié de banque et un gérant de tutelle salarié ou indépendant (je parle ici de personnes travaillant dans l’administration – la tutelle familiale est autre chose). Ce sont des comptables ou experts-comptables qui obéissent aux
      règles d’organismes.
      Au niveau des tutelles (ou curatelles), le problème est plus grave qu’au niveau des banques car le mode de vie de la personne protégée dépend d’autrui au quotidien.
      Il s’agit, le plus souvent, d’organismes tentaculaires comme l’UNAF, ses URAF et ses UDAF. Ses représentants imposent, de plus en plus, une vie au rabais aux personnes dont ils gèrent les biens.
      La vulnérabilité est un marché à développer quoi qu’en disent les comptables de bonne foi qui essaient de faire leur travail en affirmant, et cela se conçoit, qu’il leur est fort difficile de gérer la détresse.
      Réformer est inutile dans un contexte économique qui reste le rendement pour le rendement auquel ces administrations ne font pas exception.
      Mes explications se trouvent ici dans des liens différents et cela représente 3 ans de travail assidu pour alerter l’opinion publique (blogs, journaux).
      http://www.e-samsar.fr/V5.5/visit/visit.php?chx=ann&idc=1106

      J'aime

Les commentaires sont fermés.