Le témoignage poignant d’une femme en terre d’islam

Classée en 2006 par le Times comme l’une des 100 personnalités les plus influentes du monde, Wafa Sultan est une femme hors du commun. Elle est bien évidemment ignorée dans les médias français. Le témoignage qu’elle livre est à la fois poignant et déterminé : c’est celui d’une femme syrienne admirable qui a connu de près l’enfer musulman et qui appelle de toutes ses forces au réveil d’un occident léthargique. Elle expose des faits concrets et explique pourquoi elle est en lutte. A méditer pour aider l’islam à faire « sa révolution ».

Cliquez pour visionner la vidéo (env. 9 mn). Ça vaut le coup.

Cliquez pour visionner la vidéo (env. 9 mn). Ça en vaut la peine.

Publicités
Cet article a été publié dans informations générales. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Le témoignage poignant d’une femme en terre d’islam

  1. Olivier R. dit :

    Les médias français sont donc à ce point islamisés pour ne pas donner la parole à l’une des 100 personnalités les plus influentes du monde, et cela, uniquement parce que cette femme dénonce le sort des femmes en terre d’islam ?

    J’ai honte de nos médias, de nos journalistes, de toute cette nomenklatura servile, vendue au plus offrant, incapable de discerner ce qui est important de ce qui ne l’est pas. Et surtout lâche. Ça me rappelle les pacifistes qui ont refusé de lutter contre Hitler, et qui ont même fini par collaborer avec les nazis : je pense au socialiste Pierre Laval, bras droit de Pétain. C’est pareil aujourd’hui.

    J'aime

  2. Jean-Pierre dit :

    Je reproduis ici le commentaire de « réaliste » sur Mediaseine. C’est passionnant :

    « ces femmes qui relèvent la tete, honte aux hommes dhimmis, et à tous les politiques de tous bords qui font la politique de lacheté…

    « L’islam ne connaît aucune individualité, sa vision de l’humanité n’est pas adaptée à la modernité » « La charia ne repose sur aucun des principes légaux issus des Lumières. Sans rejet de la charia et du principe de vengeance, tous les efforts pour intégrer les musulmans sont condamnés d’avance. »

    Necla Kelek est une sociologue allemande d’origine turque, née à Istanbul en 1957.

    « Il n’y a pas de cohabitation possible entre l’islam et l’Occident ». « Le multiculturalisme est une théorie inconsistante » « Le Prophète a demandé la main d’une petite fille de 6 ans et le mariage a été consommé quand elle a eu 9 ans. C’est ce qu’on appelle un pédophile. » « L’Occident a essayé différentes manières de convertir, assimiler et séduire les Musulmans vers la modernité. Aucune de ces approches n’a réussi. Pendant ce temps, notre vénération pour la raison fait de nous des proies faciles pour un prédateur sans pitié, malhonnête et extrêmement . agressif. » Ayaan Hirsi Ali Née en Somalie en 1969 Réfugiée aux Pays-Bas, elle adopte les valeurs libérales occidentales au point de devenir une jeune députée à La Haye et de s’affirmer athée.

    « L’Occident doit cesser de se laisser endormir par l’idée du multiculturalisme. » « Je ne ferai jamais le pèlerinage à La Mecque car on y interdit l’entrée aux juifs et aux chrétiens »

    Née en Ouganda en 1968, au sein d’une famille musulmane, Irshad Manji est une écrivaine et journaliste canadienne.

    « Il n’y a rien à garder du coran » « L’islam est une torture contre les femmes » « Les médias occidentaux et les intellectuels font preuve de lâcheté concernant l’islam et ses dogmes »

    Taslima Nasreen est une écrivain née en 1962 dans une famille musulmane de Mymensingh, au Bangladesh. Elle a d’abord été gynécologue avant de se consacrer définitivement à l’écriture.

    « Je connais l’Islam et pour moi cela signifie la mort et la douleur L’islam, fondamentalement, méprise l’être humain et la femme. »

    Née en Iran en 1956, Mina Ahadi se voit exclue de l’université de Téhéran où elle étudiait la médecine aux premiers jours de la révolution islamique, parce qu’elle refuse de porter le tchador.

    « J’ai vécu le totalitarisme islamique et les barbaries religieuses sous tous leurs aspects. Où sont ces intellectuels de salon complices de la barbarie islamique quand, en France, on force des fillettes à se murer dans une prison portative ? Voiler les femmes, c’est diffuser la vision du monde islamiste »

    Née en 1967 en Iran, Chahdortt Djavann grandit à Téhéran. En 2002, elle publie son premier roman, ‘Je viens d’ailleurs’ et raconte comment . elle a gardé la tête haute.

    « Je ne crois pas que l’islam puisse être réformé » « Les musulmans doivent se demander ce qu’ils peuvent faire pour l’humanité, avant d’exiger que l’humanité les respecte » « Je n’ai aucun espoir en l’islam. Quand une idée est corrompue, on ne peut la réformer »

    Wafa Sultan a grandi en Syrie dans une famille musulmane. Sa vie bascule en 1979 : alors étudiante en médecine, elle assiste à l’université à l’assassinat de son professeur par des membres des Frère Musulmans.

    « La différence entre le monde arabe et Israël est une différence de valeurs : c’est la barbarie contre la civilisation » Le terrorisme arabe n’est pas dû au « désespoir » mais à la seule idée de l’existence d’un Etat juif. »

    Brigitte Gabriel est une libanaise chrétienne devenue américaine. Elle est la Fondatrice de American Congress for Truth

    « De nombreux Musulmans ne cherchent qu’une chose, islamiser l’Amérique et l’Occident, coûte que coûte ! » « Je crois que le monde musulman a perdu son équilibre moral » « Les appels à la prière étaient presque toujours suivis d’appels à détruire les juifs et les infidèles »

    Arabe et musulmane, Nonie Darwish est née au Caire. Expatriée aux Etats Unis, elle est aujourd’hui journaliste, écrivain, et fondatrice de ArabsForIsrael.com.

    « Qu’il existe des filles dans ce pays qui vivent sous des règles datant de mille ans est une question qu’il faut aborder. »

    Née en 1969 au Burundi, Nyamko Sabuni arrive en Suède en 1981. Elle est élue députée au Riksdag en 2002. En 2006, elle est nommée ministre de l’Égalité, de l’Intégration, de la Démocratie. Elle a déjà dit souhaiter devenir Premier ministre. Elle est la première personnalité noire à accéder à un poste d’une telle importance dans ce pays. »

    Édifiant non ?

    J'aime

Les commentaires sont fermés.