Saint-Germain : des tags nazis retrouvés sur la boucherie halal

La boucherie des 4 chemins à Saint-Germain-en-Laye (DR).

La boucherie des 4 chemins a été recouverte d’inscriptions nazies. Des croix gammées et une injure, « Sale Biko », ont été peintes sur la vitrine de la boucherie saint-germanoise, qui propose depuis peu une viande « halal » certifiée.

Le site musulman d’informations Ajib.fr a immédiatement relayé l’incident :

« Des croix gammées et le sigle « SS » ont été taguées en noir et blanc. On peut également lire (avec des fautes) l’injure « Sale Biko ». »

Ajib.fr en profite pour rappeler qu’un projet de mosquée devait voir le jour dans la ville royale, avant d’être abandonné par la mairie à l’occasion des voeux pour l’année 2012 :

« L’an dernier, la mairie de Saint-Germain-en-Laye avait fait volte-face dans les négociations sur la vente d’un terrain communal à l’association Mosaïque pour le projet de construction d’un centre culturel islamique (NDLR : une mosquée). Plusieurs groupes identitaires hostiles à la présence des musulmans, s’étaient mobilisés pour empêcher la mairie de conclure la vente. Le maire de la ville (UMP), qui pourtant avait au départ encouragé et soutenu ce projet, avait donné comme prétexte pour son revirement les « problèmes d’urbanisme ». Cette décision a été vécue comme une victoire des groupes identitaires, tel que le virulent Bloc Identitaire. Pas étonnant qu’après cela des militants néo-nazis prennent de l’assurance dans leur position islamophobe et xénophobe pour s’attaquer à une boucherie halal. »

Mêler la question de cette boucherie dite « halal » et le projet de mosquée porté par l’association Mosaïque il y a un an est plutôt inattendu. Le projet était illégal à plusieurs égards et pouvait être regardé comme un financement public à un culte (ce qui est interdit par l’article 2 de la loi du 9 décembre 1905 relative à la séparation des églises et de l’Etat).

Ajib.fr pouvait très bien condamner ces inscriptions sans y mêler un projet qui n’a rien à voir avec le sujet de l’article. Comme l’indique le Coran, « ceux que l’on raille valent peut-être mieux que les railleurs. » (XXXXIX, 11 – VIIe siècle). Cela vaut dans les deux sens, et même pour moi…

Publicités
Cet article, publié dans St Germain-en-Laye, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Saint-Germain : des tags nazis retrouvés sur la boucherie halal

  1. cestsiimportantmonnom? dit :

    Jean-Michel, il est quand même trop fort. Il n’y a que deux choses qui le choquent : 1 / le fait qu’on oublie de rappeler que les nazis n’étaient pas si anti-arabes (donc pas si méchants ?) que cela, puisqu’ils aiment bien les arabes quand ils sont chez eux, en Egypte. Et 2 / que les jeunes aient écrit « biko » au lieu de « bicot »… c’est vrai quoi, tant qu’à être raciste, autant l’être de façon correcte, avec les formes ! non mais ! Parce que c’est vrai quoi, c’est jamais bien terrible de se montrer raciste, tant qu’on le fait avec des jeux de mots sympas comme « Aérobique ».
    Sacré monde que celui dans lequel on vit, ou on préfère s’étandre sur des détails plutôt que de passer un peu de temps à essayer de réfléchir à la façon dont on peut vivre ensemble…

    J'aime

  2. Jean-Michel dit :

    Ces « tagueurs » sont des crétins et des analphabètes: Mr Hitler et sa clique n’étaient-ils pas alliés à l’Islam (notamment en Egypte) dans le but de contrer les Britanniques dans leurs colonies ? Quant à l’orthographe de « bicot » on a vu çà sur tous les murs à la fin des années 50…(il y avait un café « bicot » (d’une insalubrité invraisemblable) au coin de la place du marché et de la rue Wauthier où la police devait intervenir quasi quotidiennement… Il pourrait s’agir d’une provocation des islamistes eux-mêmes…
    P.S. Pendant toute ma carrière professionnelle j’ai entendu nommer Air Algérie « Aérobique » et personne n’en est mort…

    J'aime

Les commentaires sont fermés.