Législatives : après le RER, le candidat du PS s’attaque à l’hôpital

Le PS yvelinois veut faire rouvrir les urgences de St-Germain-en-Laye 24/24 et 7/7.

Candidat du PS/PRG contre le député sortant UMP Pierre Morange, Eddie Aït, maire de Carrières et conseiller régional d’Ile-de-France, choisit bien ses combats politiques. Après le RER A, Eddie Aït était dimanche 3 juin sur le marché de Saint Germain-en-Laye ; il a distribué une lettre ouverte aux habitants en faveur d’urgences hospitalières ré-ouvertes 24/24 et 7/7.

Membre de 2004 à 2010 du conseil d’administration de l’hôpital de Poissy Saint Germain, Eddie Aït a déclaré : « Afin de privilégier son projet personnel d’hôpital public implanté sur la commune dont il est le maire, le député UMP sortant a systématiquement neutralisé les possibilités de rénovation et de développement de l’offre de santé publique sur Saint-Germain-en-Laye. Face à l’échec désastreux de ce projet démesuré, ni réaliste vis-à-vis des moyens financiers disponibles, ni en cohérence avec l’implantation démographique de notre territoire, je tiens à rappeler les préconisations constantes de l’ensemble des élus locaux responsables afin que les urgences de Saint-Germain-en-Laye (qui couvrent près de 350 000 habitants) soient ré-ouvertes 24/24 heures, 7/7 jours et tout au long de l’année et afin que les urgences de Poissy (qui couvrent également une population analogue) soient réhabilitées sans délai. » Une déclaration qui aura certainement les faveurs des Saint-Germanois.

La prise de position du Parti socialiste ne manquera pas de faire réagir Pierre Morange, médecin et maire de Chambourcy. Il sera en effet en réunion publique à Carrières, « chez » Eddie Aït, le mardi 5 juin à 19h45 à l’Auberge des Ecluses.

Publicités
Cet article a été publié dans St Germain-en-Laye. Ajoutez ce permalien à vos favoris.