Quand Dominique Reynié prophétisait la défaite de la droite

Dominique Reynié invité de « C dans l’air » (DR).

Régulièrement invité sur le plateau de « C dans l’air » (France 5), Dominique Reynié est directeur général de la Fondation pour l’innovation politique (Fondapol) et professeur à Sciences Po. Dans un article publié par « Le Monde » le 3 août 2010, il évoquait les conséquences d’une défaite de la droite en 2012. Une analyse prophétique qu’on ferait bien de relire et de méditer…

« La gauche a remporté un nombre suffisamment grand d’élections locales pour pouvoir espérer gagner le Sénat en 2011. Ce serait déjà un premier tremblement de terre. Mais si la gauche emportait le Sénat en 2011, la présidence de la République en 2012 puis, dans la foulée, l’Assemblée nationale, tout en contrôlant les régions, la majorité des départements et la plupart des villes moyennes et grandes, alors, pour la première fois dans l’histoire de la République, la droite aura tout perdu.

A ceux qui penseront benoîtement que la perte du pouvoir national, en 2012, permettra au moins à la droite de retrouver les pouvoirs locaux aussi mécaniquement qu’elle les avait perdus, il faut opposer une autre perspective, moins optimiste… »

Lire l’article sur le site de Fondapol

Publicités
Cet article a été publié dans informations générales. Ajoutez ce permalien à vos favoris.