Amnesty publie son rapport annuel sur la peine de mort

Une géographie de la peine de mort, par Amnesty International (2011).

Amnesty International vient de publier son état annuel sur l’application de la peine de mort dans le monde. Pour Amnesty, 2011 est marquée par un déclin relatif de la mise en oeuvre de la peine capitale :

« Globally, the use of the death penalty remained in decline. At the end of 2011 there were 140 countries considered abolitionist in law or practice (it’s now 141 with the addition of Mongolia), while only 20 countries were known to have put prisoners to death. Only in the tumultuous Middle East was there an increase in executions. » (De manière générale, l’usage de la peine de mort poursuit son déclin. A la fin de l’année 2011, 140 pays pouvaient être regardés comme ayant aboli cette peine, en droit ou en fait (et maintenant 141 pays avec la Mongolie), tandis que 20 pays ont exécuté des prisonniers. Il n’y a une augmnentation des exécutions que dans le Moyen-Orient tumultueux).

L’association observe que les Etats-Unis continuent à appliquer la peine de mort, mais que le nombre des exécutions est en diminution année après année.

La carte des pays appliquant la peine de mort dans le monde est très instructive. Elle constitue à elle seule une « géographie de la peine de mort dans le monde ». Cette carte fait apparaître trois zones principalement : les Etats-Unis, les pays arabes ou pan-arabes, et l’Asie (dont l’Inde, qui prononce ce type de sentences mais qui n’exécute plus les condamnés, et la Chine qui détient -hélas- le record d’exécutions).

Publicités
Cet article a été publié dans informations générales. Ajoutez ce permalien à vos favoris.