UMP Yvelines : la rénovation urbaine est une réalité

Le dernier numéro de la lettre de l'UMP Yvelines.

Il y a les débats politiciens ; et il y a la politique de terrain. C’est ce que tente démontrer l’UMP Yvelines dans la dernière édition de sa lettre Le Lien & l’Action (n° 13 – janv. 2012) préfacée par Valérie Pécresse, présidente de la fédération départementale. Dans ce numéro, la politique de rénovation urbaine engagée depuis plusieurs années est évoquée. Avec un exemple, Chanteloup-les-Vignes :

« Loin des préjugés sur une politique du « tout sécuritaire » dans les banlieues, l’Etat, dans le cadre de la Politique de la Ville, a engagé des moyens sans précédent, avec un double objectif :

  1. la mise en œuvre de restructurations lourdes – démolitions massives et reconstruction diversifiée – afin de casser les « ghettos ».
  2. la revitalisation économique de ces zones prioritaires. Ces investissements ont été renforcés de 350 millions d’euros en 2008 dans le cadre du plan de relance.

Chanteloup-les-Vignes (7ème circonscription), ville d’environ 10 000 habitants , sous l’impulsion de ses maires Pierre Cardo puis Catherine Arenou, a ainsi pu bénéficier de 30 millions d’euros de subventions.

Réalisations : des opérations de démolition/reconstruction avec une stratégie de diversification de l’habitat, pour donner accès à un « parcours résident » au sein de la commune ; de nouveaux axes routiers afin de désenclaver la cité et y faire pénétrer la vie et l’économie.

La réussite du projet chantelouvais a aussi résidé dans l’accompagnement des habitants. Education, accès au droit, culture, vie associative, citoyenneté… Des dispositifs innovants ont été mis en place et portent aujourd’hui leurs fruits.

Si la mutation de Chanteloup n’est pas encore achevée, les premiers résultats sont là, preuve que la détermination de l’Etat à donner aux banlieues un nouveau visage est totale. »

Il est intéressant d’observer qu’au-delà des grands discours, il existe des élus de terrain qui préparent, décident et organisent la vie collective dans nos cités et sur nos territoires. Les grandes déclarations d’intention c’est bien ; les réalisations concrètes, c’est bien aussi.

Publicités
Cet article a été publié dans informations générales, St Germain-en-Laye. Ajoutez ce permalien à vos favoris.