St Germain-en-Laye va enfin faire partie d’une intercommunalité !

Carte des intercommunalités yvelinoises (2011) (DR).

Au 1er janvier 2011, 95,5 % des communes de France étaient regroupées en intercommunalité. Sauf Saint Germain-en-Laye qui, pour des raisons difficiles à appréhender, est restée le plus longtemps possible seule sur sa montagne (du Bel-Air). La loi imposant le recours à l’intercommunalité à partir de 2012, le préfet a réuni, le 8 décembre la Commission départementale de coopération intercommunale (CDCI). Celle-ci a approuvé le projet de coopération intercommunale qui avait été rendu public en avril 2011. Baptisé « Seine et Forêts », le périmètre comprendrait 13 communes et représenterait près de 200.000 habitants.

Cette nouvelle intercommunalité « Seine et Forêts » formerait un territoire cohérent épousant la boucle de la Seine avec Saint-Germain-en-Laye, Aigremont, Chambourcy, Fourqueux, Le Pecq, Le Port-Marly, L’Etang-la-Ville, Marly-le-Roi, Mareil-Marly, Conflans-Sainte-Honorine, Poissy, Achères et Louveciennes (soit 13 communes).

Il appartient au préfet de notifier ce périmètre aux communes, ou bien “d’approfondir la concertation et d’apporter le cas échéant des modifications”. Sur son site officiel, la ville de Saint Germain-en-Laye vous demande ce que vous en pensez. Dites-le !

Publicités
Cet article a été publié dans St Germain-en-Laye. Ajoutez ce permalien à vos favoris.