EPR : Bouygues ne serait pas à l’origine des sous-déclarations d’accidents

Bouygues, qui pilote le génie civil sur le chantier de l’EPR de Flamanville (Manche), a indiqué vendredi que « les non-déclarations d’accidents » sur lesquelles enquête l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) « ne sont pas le fait de l’entreprise mais relèvent d’initiatives personnelles ».

Lire la suite ici.

Publicités
Cet article a été publié dans informations générales. Ajoutez ce permalien à vos favoris.